Neuromuscular exercises on pain intensity, functional disability, proprioception, and balance of military personnel with chronic low back pain

Ehsan Alvani, MSc
Hossein Shirvani, PhD
Alireza Shamsoddini, PhD

Background: Due to their occupational status, military personnel are a high-risk group for low back pain (LBP).
Purpose: The aim of this study was to investigate the effect of neuromuscular exercises on the severity of pain, functional disability, proprioception, and balance in military personnel with LBP.
Methods: Military personnel with LBP were randomly assigned into two groups: intervention (n=15) and control (n=15). The intervention group performed 60 minutes of neuromuscular exercises three times per week for eight weeks while the control group continued their routine physical activities.
Results: The mean post-intervention pain intensity, disability, and proprioception error significantly decreased in the intervention group. Whereas their mean post-interventions static and dynamic balance scores significantly increased.
Conclusions: The results indicate eight weeks of neuromuscular exercise decreased pain intensity and improved functional ability, static and dynamic balance, and proprioception among military staff suffering chronic low back pain.

Des exercices neuromusculaires pour réduire l’intensité de la douleur, diminuer l’incapacité fonctionnelle et améliorer la proprioception et l’équilibre chez les militaires aux prises avec la lombalgie chronique
Contexte : En raison de leur profession, les militaires sont très exposés à la lombalgie.
Objectif : Cette étude consistait à examiner l’effet des exercices neuromusculaires sur l’intensité de la douleur, l’incapacité fonctionnelle, la proprioception et l’équilibre chez les militaires aux prises avec la lombalgie.
Méthodes : Des militaires souffrant de lombalgie ont été répartis au hasard en deux groupes : le groupe sous traitement (n=15) et le groupe témoin (n=15). Les sujets du groupe sous traitement ont fait 60 minutes d’exercices neuromusculaires trois fois par semaine pendant huit semaines, alors que le groupe témoin a poursuivi ses activités physiques de manière habituelle.
Résultat : L’intensité moyenne de la douleur, l’invalidité et le déficit proprioceptif ont significativement diminué dans le groupe sous traitement, alors que les cotes moyennes attribuées à l’équilibre statique et dynamique post-intervention ont augmenté de façon appréciable.
Conclusions : Les résultats montrent que les exercices neuromusculaires pratiqués pendant huit semaines ont permis de réduire l’intensité de la douleur et d’améliorer la capacité fonctionnelle, l’équilibre statique et dynamique et la proprioception chez des militaires aux prises avec la lombalgie chronique.