Find a Chiro Contact us Call us Member login

Journal of the Canadian Chiropractic Association

September 2009 Volume 53 No. 3

Robert Goddard Young, DC, ND: Searching for a better way

Abstract

This biographical study tracks the life of Robert Goddard Young; a member of the Canadian Memorial Chiropractic College’s (CMCC) Class of 1950. The paper begins with an overview of Robert Young’s origins, his childhood and early training, moves to his tour of duty in World War II, followed by his education at CMCC, before converging on the core of this matter; Robert Young’s professional career, which spanned over half a century. Now in his twilight years, the paper ends with a discussion on the substance of Dr. Young’s largely-forgotten contributions. (JCCA 2009; 53(3):205–214)
Key Words: Robert Young, biography

Cette biographie retrace la vie de Robert Goddard Young; un membre du Canadian Memorial Chiropractic College’s (CMCC), classe de 1950. Le document commence avec un aperçu des origines de Robert Young, son enfance et le début de sa formation, sa période de service pendant la Deuxième Guerre mondiale, suivie par sa formation au CMCC, avant de se concentrer sur le coeur du sujet; la carrière professionnelle de Robert Young, s’est étendue sur un demi-siècle. Maintenant, au crépuscule de sa vie, la biographie se termine par une discussion sur la substance des contributions en grande partie oubliées du Dr Young. (JACC 2009; 53(3):205–214)
Mots-clés: Robert Young, biographie

  • Douglas Brown, DC

Chiropractic practice in military and veterans health care: The state of the literature

Abstract

Objective: To summarize scholarly literature that describes practice, utilization, and/or policy of chiropractic services within international active duty and/or veteran health care environments. Data Sources: PubMed, the Cumulative Index to Nursing and Allied Health Literature, and the Index to Chiropractic Literature were searched from their starting dates through June 2009. Review Methods: All authors independently reviewed each of the articles to verify that each met the inclusion criteria. Citations of included papers and other pertinent findings were logged in a summary table. Results: Thirteen articles were included in this study. Integration of chiropractic care into military or veteran health care systems has been described in 3 systems: the United States Department of Defense, the United States Department of Veterans Affairs, and the Canadian Forces. Conclusion: Chiropractic services seem to be included successfully within military and veteran health care facilities. However, there is a great need for additional written evaluation of the processes, policies, practices, and effectiveness of chiropractic services in these environments. (JCCA 2009; 53(3):194–204)
Key Words: Chiropractic, Military Medicine, Hospitals, Veterans, Military Personnel

Objectifs : Résumer la littérature scientifique décrivant la pratique, l’utilisation, et/ou les politiques des services chiropratiques, en pratique active et/ou dans l’environnement des soins de santé des vétérans à l’échelle internationale. Sources de données : Les outils de recherche suivants ont été recherché depuis leur création jusqu’au mois de juin 2009 : PubMed, ‘Cumulative Index to Nursing and Allied Health Literature’ (CINAHL), et ‘Index to Chiropractic Literature’ Méthodologie : Chaque auteur a révisé chacun des articles afin de déterminer ceux qui rencontraient les critères d’inclusion. Les citations et autres résultats pertinents sont résumés dans un tableau. Résultats : Treize articles ont été retenus. Trois systèmes décrivent l’intégration des services chiropratiques dans le système de santé des militaires ou des vétérans : le Département de la Défense des États-Unis, le Département des Affaires des Vétérans des États-Unis et les Forces Armés Canadiennes. Conclusion : Les soins chiropratiques semblent être bien intégrés au sein du corps militaire ainsi que celui des vétérans. Cependant, l’évaluation du processus, des politiques, de la pratique et de l’efficacité des services chiropratiques dans ces environnants demeure nécessaire. (JACC 2009; 53(3):194–204)
Mots-clés: Chiropratique, Médecine Militaire, Hôpitaux, Personnel Militaire

  • Bart Green, DC, MSEd, DACBSP
  • Claire Johnson, DC, MSEd
  • Anthony Lisi, DC
  • John Tucker, PhD

Nutrition and muscle protein synthesis: a descriptive review

Abstract

Background: Doctors of Chiropractic frequently give therapeutic exercise and nutritional advice to patients. Skeletal muscle’s role in health and disease is underappreciated. Creating synergy between protein consumption and exercise promotes protein synthesis and may impact patient outcomes. Objective: To review the literature describing protein metabolism and exercise as it relates to the practice of chiropractic health care. Method: The PubMed and Web of Science databases were searched using the key terms protein metabolism, protein synthesis, exercise, whey, soy, and resistance training in various combinations. Limits excluded the use of papers that were not based on human subjects, included infants or disease, or were published before 1988. Thirty papers were ultimately included for analysis. Discussion: The amount, type and timing of protein consumption all play critical roles in promoting protein synthesis. The intracellular mechanism behind protein synthesis has many interrelated, interesting components. Conclusion: An adaptation to exercise (protein synthesis) can be enhanced by controlling the type of protein, the amount of protein consumed and the timing of protein consumption. Doctors of Chiropractic may impact patient outcomes by using empirical evidence about protein consumption and exercise to maximize protein synthesis. (JCCA 2009; 53(3):186–194)
Key Words: protein, synthesis, metabolism, exercise, chiropractic

Données fondamentales : Les praticiens en chiropratique recommandent souvent à leurs patients des exercices thérapeutiques et des conseils sur la nutrition. On sous-estime le rôle que jouent les muscles squelettiques dans la santé comme dans les maladies. Créer une synergie entre la consommation de protéines et l’exercice favorise la synthèse des protéines et peut avoir des répercussions chez le patient. Objectif : Passer en revue la documentation décrivant le métabolisme de la protéine et l’exercice et la façon dont le tout est relié à la pratique des soins de santé en chiropratique. Méthode : On a effectué une recherche des bases de données du PubMed et du Web of Science en utilisant les mots clés « métabolismes de la protéine », « synthèse de la protéine », « exercice », « lactosérum », « soja » et « entraînement contre résistance » ainsi que des variantes de ces derniers. On a exclu les documents ne s’appliquant pas aux êtres humains, ceux portant sur des enfants ou des personnes malades, ou qui avaient été publiés avant 1988. Trente documents ont été finalement inclus dans l’analyse. Discussion : Le volume, le type et le moment de la consommation de protéines jouent tous des rôles essentiels dans la promotion de la synthèse de la protéine. Le mécanisme intracellulaire à l’origine de la synthèse de la protéine a plusieurs composantes intéressantes, qui sont interreliées. Conclusion : Une adaptation à l’exercice (synthèse de la protéine) peut être améliorée en limitant le type de protéines, le volume des protéines consommées et le moment de la consommation des protéines. Les chiropraticiens peuvent avoir une incidence sur les résultats pour le patient en utilisant une preuve empirique sur la consommation des protéines et l’exercice pour maximiser la synthèse des protéines. (JACC 2009; 53(3):186–194)
Mots-clés: protéine, synthèse, métabolisme, exercice, chiropratique

  • Dan Weinert, DC, MS

Neck pain and disability outcomes following chiropractic upper cervical care: a retrospective case series

Abstract

Objective: To investigate the use of an upper cervical low-force (UCLF) chiropractic procedure, based on a vertebral alignment model, in the management of neck pain and disability by assessing the impact on valid patient outcome measures. Design: A retrospective case series. Methods: Consecutive patient files at a private chiropractic practice over a 1-year period were reviewed for inclusion. Data for the first visit, pre- and postadjustment atlas alignment radiographic measurements, baseline and 2-weeks NDI (100 point) and verbal NRS (11 point) were recorded. The data were analyzed in their entirety and by groups comparing <30% vs. >30% post adjustment atlas alignment changes. Results: Statistically significant clinically meaningful improvements in neck pain NRS (P < 0.01) and disability NDI (P < 0.01) after an average of 13.6 days of specific chiropractic care including 5.7 office visits and 2.7 upper cervical adjustments were demonstrated. There were no serious adverse events. Cases with the post-adjustment skull/atlas alignment measurement (atlas laterality) that were changed more than 30% on the first visit toward the orthogonal alignment predicted a statistically and clinically significant better outcome for NDI in 2 weeks. Conclusions: UCLF chiropractic instrument adjustments utilizing a vertebral alignment model are promising for the management of patients with neck pain based on assessment using valid outcome measures. (JCCA 2009; 53(3):173–185)
Key Words: chiropractic; neck pain; evidence-based outcomes; neck disability index (NDI); validity; orthospinology; upper cervical

Objectif : Enquêter sur le recours à la procédure chiropratique de la manipulation cervicale supérieure de faible intensité (UCLF), fondée sur le modèle de l’alignement vertébral, dans la gestion de la douleur au cou et de l’incapacité fonctionnelle en évaluant les conséquences des critères valables d’efficacité pour les patients. Concept : Une rétrospective de séries de cas. Méthodes : On a effectué une révision des dossiers médicaux des patients, sur une période d’un an, dans une clinique chiropratique privée. On a consigné les données portant sur la première visite, les dimensions sur les radiographies de l’alignement de l’atlas, avant et après l’ajustement, la base de référence, les deux (2) semaines de NDI (100 points) et le NRS verbal (11 points). Les données ont été analysées dans leur intégralité et par groupes, en observant <30 % c. >30 % des changements à l’alignement de l’atlas après ajustement. Résultats : important au plan statistique, significatif au plan clinique, on a démontré des améliorations sérieuses à la douleur au cou, NRS (P < 0.01), et à l’incapacité fonctionnelle, NDI (P < 0.01), après une moyenne de 13,6 jours de traitement chiropratique spécifique, y compris 5,7 visites au bureau et 2,7 ajustements cervicaux supérieurs. On n’a observé aucun effet secondaire défavorable. Pour les cas affichant une mesure d’alignement après ajustement au crâne/atlas (latéralité de l’atlas), qui ont été modifiés plus de 30 % à la première visite, vers un alignement orthogonal, on a démontré une amélioration supérieure aux plans statistique et clinique pour le NDI en deux semaines. Conclusions : L’instrument d’ajustement chiropratique UCLF, combiné à un modèle d’alignement vertébral, semble prometteur pour la gestion des patients souffrant de douleurs au cou si on se fie à l’évaluation des critères valables d’efficacité. (JACC 2009; 53(3):173–185)
Mots-clés: chiropratique; douleur au cou; résultats fondés sur l’expérience clinique; douleur du rachis vertical (NDI); validité; orthospinologie; rachis vertical

  • Roderic Perrin Rochester, DC

Temporomandibular joint: conservative care of TMJ dysfunction in a competitive swimmer

Abstract

Objective: To detail the progress of a patient with TMJ dysfunction and headaches due to swimming, who underwent a conservative treatment plan featuring soft tissue therapy, spinal manipulative therapy, and rehabilitation. Clinical Features: The most important features were initial bilateral temporal headaches and persistent left sided TMJ pain brought about by bilateral breathing while swimming. Conventional treatment aimed at decreasing hypertonic muscles, increasing hyoid mobility, improving TMJ mobility, resolving cervical restrictions, and improving digastric facilitation. Intervention and Outcome: The conservative treatment approach utilized in this case involved soft tissue therapy, hyoid mobility treatment, TMJ mobilization, spinal manipulative therapy, and digastric facilitation. Outcome measures included subjective pain ratings, range of motion, and motion palpation of the cervical spine. Conclusion: A patient with bilateral temporal headaches and TMJ pain due to bilateral breathing while swimming appeared to be relieved of his pain after three treatments of soft tissue therapy, hyoid mobility treatment, spinal manipulative therapy, and digastric facilitation. (JCCA 2009; 53(3):165–172)
Key Words: temporomandibular, joint, headache, manipulation

Objectif : Expliquer en détail les progrès d’un patient souffrant du dysfonctionnement d’une articulation temporomandibulaire (ATM) et de maux de tête reliés à la natation, à qui l’on a prescrit un traitement conservateur comprenant un travail des tissus mous, une manipulation rachidienne et une réadaptation. Caractéristiques cliniques : La plus importante manifestation du dysfonctionnement se présentait d’abord sous forme de céphalées temporales bilatérales et de douleur persistante ATM du côté gauche, causée par la respiration bilatérale pendant la natation. Le traitement conventionnel visait à adoucir les muscles hypertoniques, accroître la mobilité hyoïdienne, améliorer la mobilité ATM, éliminer les contraintes cervicales et améliorer le fonctionnement du muscle digastrique. Intervention et résultat : La méthode de traitement conservateur utilisé dans le présent cas a consisté à centrer le traitement sur les tissus mous, la mobilité hyoïdienne, la mobilité ATM, la manipulation rachidienne et le travail du muscle digastrique. L’indicateur des résultats a inclus des cotes subjectives de classification de la douleur, la portée du mouvement et la palpation du mouvement de la colonne cervicale. Conclusion : Un patient souffrant de céphalées temporales bilatérales et de douleurs ATM attribuables à la respiration bilatérale pendant la natation semble être soulagé de sa douleur après trois traitements d’une thérapie des tissus mous, d’un traitement de la mobilité hyoïdienne, d’une manipulation rachidienne et d’un traitement facilitant le fonctionnement du muscle digastrique. (JACC 2009; 53(3):165–172)
Mots-clés: temporomandibulaire, articulation, mal de tête, manipulation

  • Erik Yuill, BPHE, BSc, MSc

Slipped capital femoral epiphysis (SCFE) detected in a chiropractic office: a case report

Abstract

Objective: To report on a case of slipped capital femoral epiphysis (SCFE), which is a somewhat rare condition but one that can present in a chiropractic clinic, particularly one with a musculoskeletal scope of practice. Case: This is a single case report of a 16-year-old adolescent male patient who presented with an 18-month history of hip pain. Radiographs originally ordered by the patient’s family physician were read by the medical radiologist as “unremarkable.” The family physician diagnosed the patient with tendonitis. Treatment: After reviewing the radiographs and examining the patient, the chiropractor suspected a SCFE that was confirmed with a repeat radiographic examination. The patient was referred back to his family physician with a diagnosis of SCFE and recommendation for orthopedic surgical consultation. The patient was subsequently treated successfully with surgical reduction by in situ pinning. Conclusion: The prognosis for the SCFE patient when diagnosed early and managed appropriately is good. The consequences of a delay in the diagnosis of SCFE are an increased risk of further slippage and deformity, increased complications such as avascular necrosis and chondrolysis and increased likelihood of degenerative osteoarthritis of the involved hip later in life. The diagnosis and appropriate management of SCFE is where the chiropractor has an important role to play in the management of this condition. (JCCA 2009; 53(3):158–164)
Key Words: slipped capital femoral epiphysis, SCFE, hip, adolescent.

Objectif : Faire état d’un cas d’épiphysiolyse fémorale supérieure (EES), un état de santé relativement rare, mais qui peut se présenter dans une clinique de chiropratique, en particulier celles qui se spécialisent dans les traitements muscosquelettiques. Cas : Il s’agit en l’espèce d’un rapport sur un dossier d’un adolescent de 16 ans qui présente un historique de douleurs aux hanches, une coxalgie, qui perdure depuis 18 mois. Les radiographies commandées au départ par le médecin de famille ont été interprétées par le radiologiste comme « n’ayant rien de particulier ». Le médecin de famille a posé un diagnostic de tendinite sur le jeune patient. Traitement : Après un examen des radiographies et du patient, le chiropraticien a soupçonné une ESS, qui a été confirmée par de nouvelles radiographies. Le patient a été envoyé chez son médecin de famille avec un diagnostic d’ESS et une recommandation de consultation en chirurgie orthopédique. Le patient a été traité avec succès grâce à une réduction chirurgicale qui a consisté en un brochage in situ. Conclusion : Le pronostic d’un patient souffrant d’une EES est juste quand le diagnostic est posé rapidement et géré de manière convenable. Les conséquences d’un retard de diagnostic amènent un risque accru de glissement et de malformation, des complications accrues, notamment une nécrose avasculaire, une chondrolyse et, plus tard dans la vie, une probabilité renforcée d’ostéoarthrite dégénérative de la hanche affectée. Le diagnostic et la gestion compétente de l’ESSillustrent le rôle important que joue le chiropraticien dans la gestion de cette affection. (JACC 2009; 53(3):158–164)
Mots-clés: épiphysiolyse fémorale supérieure, ESS, hanches, adolescent.

  • Peter Emary, BSc, DC