fbpx
Skip navigation

Risk of bias in chiropractic mixed methods research: a secondary analysis of a meta-epidemiological review

Objective: To examine the risk of bias in chiropractic mixed methods research.
Methods: We performed a secondary analysis of a meta-epidemiological review of chiropractic mixed methods studies. We assessed risk of bias with the Mixed Methods Appraisal Tool (MMAT) and used generalized estimating equations to explore factors associated with risk of bias.
Results: Among 55 eligible studies, a mean of 62% (6.8 [2.3]/11) of MMAT items were fulfilled. In
our adjusted analysis, studies published since 2010 versus pre-2010 (adjusted odds ratio [aOR] = 2.26;
95% confidence interval [CI], 1.39 to 3.68) and those published in journals with an impact factor versus no impact factor (aOR = 2.21; 95% CI, 1.33 to 3.68) were associated with lower risk of bias.
Conclusion: Our findings suggest opportunities for improvement in the quality of conduct among published chiropractic mixed methods studies. Author compliance with the MMAT criteria may reduce methodological bias in future mixed methods research.

Risque de biais dans la recherche sur les méthodes mixtes chiropratiques : une analyse secondaire d’un
examen méta-épidémiologique.
Objectif : examiner le risque de biais dans la recherche sur les méthodes mixtes chiropratiques.
Méthodologie : nous avons effectué une analyse secondaire d’un examen méta-épidémiologique d’études
de méthodes mixtes chiropratiques. Nous avons examiné le risque de biais avec The Mixed Methods Appraisal Tool, MMAT (l’outil d’évaluation des méthodes mixtes), et utilisé des équations d’estimation généralisées pour explorer les facteurs associés au risque de biais.
Résultats : parmi 55 études admissibles, une moyenne de 62 % (6,8 [2,3]/11) des items du MMAT ont été
remplis. Dans notre analyse ajustée, les études publiées depuis 2010 versus celles d’avant 2010 (rapport de cotes [aOR] ajusté = 2,26; intervalle de confiance [IC] à 95 %, 1,39 à 3,68), et celles publiées dans des revues avec un indice de citations versus aucun indice de citations (aOR = 2,21; IC à 95 %, 1,33 à 3,68) étaient associées à un risque de biais plus faible.
Conclusion : nos résultats suggèrent des opportunités d’amélioration de la qualité de la conduite parmi les études publiées sur les méthodes mixtes chiropratiques. La conformité des auteurs aux critères MMAT peut réduire les biais méthodologiques dans les futures recherches sur les méthodes mixtes.

back to top